Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

La réalité sur le VPH

Le MSSS (Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec) vient de lancer une nouvelle campagne vantant l’utilisation du vaccin contre le VPH.  Pour ce faire, il y fait une comparaison des avantages, risques et inconvénients de l’utilisation de ce vaccin à ceux de la ceinture de chasteté.  Divertissante, mais quelque peu ridicule, cette campagne passe malheureusement à côté du message qui devrait être transmis aux jeunes ainsi qu’à leur parent. Qu’en est-il exactement?

Je précise d’abord que je ne fais pas ici état de l’innocuité du vaccin.  Certains médecins et chercheurs le disent totalement inoffensif alors que leurs collègues émettent des réserves très éloquentes.  Dans les faits, des réactions graves ont effectivement été observées à la suite de la vaccination, mais comme certains l’ont dit, il est difficile, voire impossible, de déterminer si ces réactions ont été provoquées par le vaccin en lui-même ou se sont simplement produites à ce moment précis pour d’autres raisons.  Lorsque l’on est conscient de tout l’aspect économique en jeu au niveau de la vaccination, plusieurs doutent de l’objectivité des médecins qui en font la publicité.  Il revient donc à chacun de faire des recherches objectives et d’utiliser leur jugement dans le choix de l’utilisation ou non de ce vaccin.

Mais revenons-en aux faits…

  • FAIT:  75% de la population est ou sera infectée par au moins une souche du VPH dans leur vie.
  • FAIT: Le virus est transmissible AVEC et SANS pénétration, ainsi qu’à travers les relations sexuelles orales; donc même une personne techniquement vierge peut tout de même être infectée par le virus.
  • FAIT: Aucun vaccin n’offre une protection garantie à 100%.
  • FAIT: Même le Gardasil, le plus complet des deux vaccins, ne protège que contre 4 souches alors qu’il en existe plus de 130!
  • FAIT: Le vaccin protège contre les souches les plus agressives.
  • FAIT: Le condom n’offre pas une protection complète face à ce virus.
  • FAIT: Ni le vaccin, ni le condom ne remplacent le test Pap qui devrait être effectué chaque année par toutes femmes actives sexuellement.
  • FAIT: Les cellules précancéreuses sont facilement détectables à travers le test Pap.
  • FAIT: Les cellules précancéreuses sont facilement traitables lorsque détectées rapidement.
  • FAIT: Le vaccin ne protège pas contre les autres ITS.
  • FAIT: Le taux de transmission des diverses ITS chez les jeunes augmentent à un risque alarmant.

Malheureusement, la seule chose qui offre une protection complète contre le VPH, ainsi que les autres ITS est effectivement l’abstinence.  Mais comme nous vivons dans un monde réel où chacun sait que l’abstinence complète, avec ou sans ceinture de chasteté, n’est définitivement pas une solution à long terme, que nous reste-t-il?  Comment protéger nos jeunes filles?

  • Le port du condom; offre une certaine protection contre le VPH, mais surtout contre les autres ITS qui sont tout aussi dangereuse, sinon plus que le VPH.
  • Le test Pap; probablement la précaution la plus fiable jusqu’à maintenant pour prévenir le développement de cancer du col.
  • L’éducation qui met de l’avant une sexualité responsable et saine.
  • Le vaccin; pour ceux qui désirent prendre cette avenue.
Plusieurs sexologues du Québec s’inquiètent de l’impact qu’aura une telle campagne sur l’attitude des jeunes face à l’adoption d’une sexualité responsable.  Le travail d’éducation et de sensibilisation représente déjà un énorme défi et la transmission de messages contradictoires augmente la confusion chez les jeunes et leur parents.  Bien entendu, lorsqu’un double message est reçu, celui qui nous convient le mieux sera celui retenu.  Dans le cas de nos jeunes, celui de cette fausse sécurité sera privilégié.  Sans dénigrer l’utilité de ce vaccin, il importe de remettre les pendules à l’heure afin d’éviter qu’une mesure à priori avantageuse ne devienne en soi un cancer!

S.V.P.  Faites circuler cette information au plus grand nombre possible.

Pour plus d’informations sur le VPH et les vaccins:

About ninike

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières