Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

Top 5 des zones érogènes chez la femme

Plusieurs femmes rapportent une certaine insatisfaction par rapport aux caresses reçues lors des relations sexuelles.  Effectivement, les hommes manqueraient d’originalité et aborderaient trop directement et prématurément  les fameuses zones reconnues « excitables » comme les seins et les organes génitaux.  Bien que ces endroits offrent effectivement de merveilleuses sensations, il en reste d’autres, quelques fois méconnues et souvent négligées, qui mériteraient beaucoup plus d’attention.  Voici les cinq (5) plus populaires.

1. La nuque
Bien que la majorité considère le cou comme la zone à privilégier, la nuque n’est pourtant pas à dédaigner.  Non seulement les langoureux baisers se prolongeant le long de colonne vertébrale pourront provoquer une rafale de frissons, mais les caresses dans les cheveux et les légers massages offriront la relaxation et la détente propice à un désir intime.

Surprenez votre partenaire alors qu’elle fait la cuisine – attention au moment choisi; si elle est très occupée, peut-être n’appréciera-t-elle pas à sa juste valeur la caresse que vous lui prodiguerez – en arrivant derrière elle, remontez-lui la chevelure et déposez-y un doux baiser bien appuyé.  Ou alors, profitez de l’heure du coucher, en cuillère vous êtes parfaitement placés, sa nuque juste devant vous.  Gâtez-la avant de passer aux choses sérieuses.

2. Les pieds
Comme en ce qui concerne la nuque, le massage des pieds peut provoquer une grande relaxation.  Caresses et baisers, effectués en prenant les précautions nécessaires pour ne pas chatouiller, pourront stimuler doucement le désir de votre partenaire.  Si vous ne vous sentez pas confortable à l’idée d’embrasser les pieds de votre douce, vous pouvez combiner l’utile à l’agréable et lui faire un rapide –  ou moins rapide –  soin de pieds.  Vous serez assurez de leur propreté et vous lui aurez offert un bon moment de détente avant de lui offrir d’autres types de plaisir.

3. Les aisselles
Pour la majorité des gens, les aisselles sont plutôt des endroits à éviter vu les odeurs qu’elles peuvent dégager.  Ce qui est très dommage puisqu’elles peuvent être très érogènes.  Par chance, il n’est pas nécessaire de caresser et d’embrasser directement sous les bras afin de susciter d’agréables réactions chez votre partenaire.  Bien que certaines femmes l’apprécient, la majorité préfèrent la zone intermédiaire entre le sein et l’aisselle en elle-même.  Cette zone sensible, à la base du sein, représente la limite entre le sensuel et le sexuel.  Repensez au début de vos expériences sensuelles, au moment où vous n’avez pas encore caressé la poitrine de votre partenaire et que vous vous demandez si c’est le moment, si vous pouvez passer à cette étape.  Vous tentez de vous rapprocher de votre but sans trop avoir l’air de vouloir dépasser cette limite.  Oups!… un accident…  votre main a frôler la zone sacrée.  On observe la réaction…  Notre partenaire est toujours là?  A l’air heureuse?  On peut pousser un peu plus loin…

Évidemment, vous n’en êtes probablement plus là avec votre partenaire actuelle et l’interdit n’est plus vraiment un interdit, mais cette zone limite existe bel et bien et vous pouvez recréer ce genre de suspense incroyablement excitant, même après plusieurs années de relation, en faisant patienter votre partenaire à la limite de la sensualité.  Lors de votre prochain massage par exemple, étendez votre massage du dos vers ses aisselles et ses seins.  Parions que si vous êtes patient, elle vous offrira sa poitrine avant même la fin du traitement.

4. La taille; hanche, ventre, creux du dos
Comme toutes zones sensibles aux chatouillements, la taille est une zone pouvant provoquer de merveilleuses sensations.  Lorsque je parle de la taille, je pense principalement au ventre, aux petits os sur le devant des hanches (iliaques) et au creux du dos juste au-dessus des fesses (sacrum).  Non seulement cette zone est très sensible d’un point du vue nerveux, mais elle représente également la zone limite supérieur aux organes génitaux.  La limite des sous-vêtements.  Plus bas, on passe aux choses vraiment sérieuses!

5. L’intérieur des cuisses
Je crois que de toutes les zones érogènes, l’intérieure des cuisses est de loin celle qui peut déclencher les sensations les plus puissantes.  Comme pour les aisselles et la taille, elle est très innervée et représente probablement la zone limite la plus importante.  Lorsque l’on parle d’une « femme qui s’ouvre sexuellement à un homme », nous nous entendons que cette ouverture concerne principalement ses cuisses.  L’intérieur des cuisses est donc très représentatif du niveau d’ouverture, de désir et d’excitation.

Il est presque plus agréable pour une femme d’être bien caressée au niveau de ces limites psychologiques et physiques que directement sur les organes génitaux.  C’est en stimulant ces endroits que vous pourrez rendre votre partenaire complètement folle sans pour autant l’amener à un orgasme plus tôt que désiré.  N’oubliez pas que tous les endroits chatouilleux peuvent également devenir de merveilleuses zones érogènes puisqu’ils sont dotés de nerfs sensitifs particulièrement sensibles.  Alors avant de vous lancer à l’assaut du Mont de Vénus, prenez le temps de faire grimper la vapeur en prenant bien soin de ces zones érogènes.  Vous serez déjà à mi-chemin du sommet!

Articles en lien

About ninike

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières