Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

Est-Ce Que Je Deviens Impuissant???

« Depuis quelques temps, j’éprouve quelques problèmes avec mon érection.  Je n’ai jamais eu de problème dans le passé, mais depuis quelques semaines mon érection est plus difficile à obtenir et moins ferme.  Il arrive même des moments où je n’y arrive pas du tout.  Pourtant je n’ai subit aucune intervention chirurgicale et je ne prend aucun médicament.  J’essais de ne pas m’en faire, mais je suis incapable de ne pas m’inquiéter.  Suis-je en train de devenir impuissant? »

Tout d’abord, pas de panique.  C’est vraiment le pire ennemi de l’excitation.  Je sais, plus facile à dire qu’à faire!  Mais dites-vous que les pannes érectiles sont beaucoup plus fréquentes et passagères que l’on pense et qu’il ne faut pas tout de suite sauter sur un diagnostique d’impuissance.  Voyons voir alors qu’est-ce qui peut se passer.

Vérifier votre coeur!!!

Afin d’éliminer certaines causes physiologiques, je vous conseillerais de commencer par faire vérifier votre coeur.  Effectivement, plusieurs recherches prouvent que les troubles érectiles sont souvent un symptôme de problèmes coronariens.  Même si vous êtes jeune et pensez être en santé, ne prenez aucun risque et consulter un médecin.  Peut-être découvrirez-vous une faiblesse cardiaque avant même que celle-ci ne devienne problématique et ainsi traiter vos troubles érectiles en même temps que votre coeur.

Les sources possibles

Après avoir éliminer la source cardiaque, il reste une panoplie d’éléments pouvant influencer votre potentiel érectile.  Le stress, la fatigue, l’anxiété, la dépression, des peurs quelconques – de grossesse non désirée, de ne pas être à la hauteur, etc. -, un malaise physique, des problèmes relationnels, un deuil, …  N’importe quoi qui puisse amener votre tête ailleurs et ce, même de manière insidieuse.

Par exemple, vous avez vraiment envie de plaire à votre copine.  Vous êtes alors tout concentré sur elle et sur son plaisir.  Malheureusement, vous perdez votre érection.  Pourtant vous vous dites que vous étiez bien dans le ici et maintenant et que vous ne pensiez pas à autre chose.  Et bien, ce peut être vrai, mais il est fort probable que dans vos efforts pour la satisfaire, vous vous inquiétiez justement à savoir si vous faites un bon travail.  Vous étiez là, mais pas à savourez le plaisir de donner et de recevoir, mais à vous concentrer à « bien faire ».  C’est pour cette raison que l’on dit que le stress et la panique sont les pire ennemis de l’érection.

Ou alors, vous avez eu une panne à un moment parce que vous étiez fatigué et stressé; tout à fait explicable et justifiable.  Mais vous vous inquiétez et vous demandez si le problème va se reproduire encore.  Alors même si vous êtes en super forme la fois d’après, votre inquiétude peut provoquer de nouveaux troubles érectiles.  La cause n’est plus la même.

Il est donc vraiment important de prendre du recul et de ne pas assumer que parce que vous avez eu des difficultés à un moment, qu’ils vont se reproduire à long temps.  Bien sûr, si la cause primaire est toujours présente, il se peut fort bien que les problèmes se poursuivent jusqu’à ce que ces éléments problématiques soient éliminés.  Si vous êtes dans une période très difficile au travail, il est fort possible que votre érection en soit affectée jusqu’au retour à la normal de votre vie professionnelle.  Chaque homme étant différent, il est impossible de prévoir comment ces événements du quotidien vont affecter son érection.

Relâchez la pression!

Que peut-on faire dans ces cas-là?  Relâcher la pression!  On ne court pas après les érections.  Si vous ne cherchez pas à avoir une érection, vous n’allez pas vous inquiéter si elle ne vient pas.  Vous pouvez l’aborder de multiple manières.

Soit comme un défi; on essait de passer une période X sans relation sexuelle.  Vous pouvez faire plein de choses; des massages, des caresses peu importe, mais rien qui n’exige une érection.

Vous pouvez le faire comme un jeu de redécouverte.  Vous savez comme lorsque l’on est jeune, encore vierge et qu’on sait qu’on ne pourra pas avoir le grand jeu.  On y va petit à petit, on découvre le corps de l’autre à pas de tortue et on profite de chaque parcelle du corps.

Vous pouvez le faire comme exercice.  Il existe plusieurs livres qui expliquent le processus de cet entrainement à travers lequel vous devez faire certains exercices sensuels – non génitaux – et en discuter avec votre partenaire.  Vous pouvez également consulter un sexologue qui vous les expliqueront.

Finalement, vous pouvez simplement incorporer des jouets érotiques que vous pourrez utilisez sur votre partenaire et qui prendront votre relève pendant cette période plus délicate.

Même si ces méthodes ne semblent pas une solution directe à vos troubles, vous réaliserez peut-être qu’en vous permettant de ne pas avoir d’érection, vous vous sentirez beaucoup mieux, beaucoup plus libre et probablement que sans même que vous vous en attendiez, vous vous retrouveriez prêt à reprendre du service plus vite que vous ne le pensiez.

About ninike

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières