Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

Vive Le Célibat Et Les Poupées En Silicone!

Bon alors aujourd’hui je suis tombée sur un des sites les plus triste qui m’ait été donné de voir.  Mis sur pied par un jeune homme de 26 ans, aimerlecelibat.net fait la promotion, non seulement du célibat, mais surtout de la vie conjugale avec les poupées de silicone tout en dénigrant allègrement les relations homme/femme.  Comprenez mois, je n’ai aucun problème avec les gens qui font le choix de vivre célibataire ou qui utilisent ces poupées.  Mais de là à en faire la solution parfaite pour l’ensemble de la société parce que, selon son expertise, les relations de couple n’existent pas et sont absolument impossibles dans la société actuelle, il y a tout de même une marge.

Donc, lorsque vous arrivez sur le site, vous voyez immédiatement le slogan « Vivre sans femme, c’est vivre libre; vivre célibataire, c’est vivre libre!« .  Il nous souhaite la bienvenue en précisant « Ce site a pour but de vous montrer qu’il est aujourd’hui parfaitement possible de vivre célibataire.Et que vivre en couple aujourd’hui n’est plus possible. »  

« Certains nous prendront pour des frustrés, mais en réalité ce sont eux les frustrés.

Les personnes qui ont besoin d’etre en couple ne sont pas capable de vivre seul, un celibataire et une personne libre qui n’a besoin de personne pour vivre heureux.

Le couple = L’esclavage de l’homme

Le celibat = C’est la liberté de l’homme sans aucune contrainte »

Malheureusement, sans vouloir porter de jugement, je dirais que cette entrée en matière sonne effectivement quelque peu frustrée.  Bien sûr qu’il est tout à fait possible de vivre célibataire; plusieurs personnes le font, quelques fois volontairement et d’autres fois non et sont effectivement très heureux, mais il ne faut pas tomber dans les extrêmes.  D’autres vivent également très heureux en couple et ne se sentent aucunement dépendant affectif.  De dire que le couple résulte en l’esclavage de l’homme est définitivement un extrême.

Mais il est vrai que la société actuelle n’aide pas les couples.  Une société de « consommer/jeter ».  Une société Fast Food.  On prend ce qu’on veut et on le jette quand on en a fini.  Prendre le temps et l’énergie pour concocter quelque chose de bon qui mijote à petit feu, ce n’est plus la mode.  Alors on se prend un partenaire, on prend ce qu’il a de bon à nous apporter et on le jette si ça devient compliqué.

C’est vrai que de s’investir dans une relation et faire ce qu’il faut pour qu’elle fonctionne demande un travail, mais c’est le cas de n’importe quelle type de relations; amicales, professionnelles, amoureuses, …  C’est vivre en société, quoi!  Rester tout seul parce qu’on ne veut pas assumer ces aléas est en quelque sorte une forme d’égocentrisme.  Parce qu’un trop grand nombre de personnes « souffrent » de cet égocentrisme, il devient effectivement difficile de bâtir une relation où les deux partenaires prendront soin des besoins de l’autre.  Il en résulte souvent que l’un se sacrifie pour l’autre sans rien recevoir en retour.  Pour qu’un couple fonctionne, il est nécessaire que chacun trouve un bon équilibre entre prendre soin de soi et prendre soin de l’autre.  Si on reçoit autant que l’on donne, il n’y a ni frustration, ni esclavage.

Est-ce que les relations de couple sont donc encore possibles en 2011?  J’ose espérer que oui.  Lorsque je regarde ma fille de 15 ans et que je vois un nombre de plus en plus grand de garçons et de jeunes hommes qui justement ne croient plus au couple, j’ai un peu peur pour elle.  Mais je pense que tout ceci est surtout une question de valeur et d’éducation.  Apprendre à travailler pour avoir ce que l’on veut, que ce soit au niveau des études, du travail, des sports, des relations, …  Les jeunes doivent apprendre que tout ne vient pas facilement sans effort et que ce qui est gagné avec du travail devient une réussite ayant encore plus de valeur que si elle avait été donné.  Les relations amoureuses entrent dans le même pattern.

Choisir de vivre avec une poupée de silicone au lieu d’une femme parce qu’elle sera toujours d’accord avec vous, sera toujours disponible à tous vos désirs sexuels sans avoir ses propres préférences ou exigences est une approche « facile » et quelque peu lâche – désolée du jugement – de vivre sa vie amoureuse.  Je l’ai dit, ce n’est pas un jugement face au gens qui utilisent ces gadgets, mais bien face à l’attitude égocentrique et même misogyne motivant ce choix de vie extrême.  Si vous avez l’impression que je fais preuve d’exagération face à ce jeune homme, prenez le temps d’aller jeter un coup d’oeil sur son site.  Ce que je vous présente ici n’est que la pointe de l’iceberg de son message.  Ça fait réfléchir tout de même.  À 26 ans, avec si peu d’expérience de la vie et des relations humaines – peu importe le nombre de partenaire accumulées – le message de ce jeune est très triste et on peut se demander comment la jeune génération en est rendue à vivre avec un tel malaise.  Car tel est le problème; un manque total de confiance en l’autre.  Contrairement à ce qu’il affirme, je ne pense pas que ce soit d’une poupée dont il ait besoin mais bien d’un entourage soutenant pour lui redonner confiance en les femmes et en la vie en général.

About ninike

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières