Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

La Pilule Du Lendemain À Volonté Refusée Au Moins De 17 Ans

Il y a quelques semaines, la FDA (Food and Drug Administration) avait recommandé l’assouplissement des réglementations concernant l’accès à la pilule du lendemain pour les jeunes filles de moins de 17 ans.  En fait, l’organisme affirmait que, ce médicament ne représentant aucun danger, pouvait être vendu sans ordonnance.  De ce fait, les adolescentes pourraient se procurer cette contraception d’urgence sans devoir consulter de médecin.  Toutefois, pour la première fois de l’histoire, la secrétaire de la santé à totalement ignoré les recommandations de la FDA et rejeté les demandes d’assouplissement en précisant que les jeunes filles de moins de 17 ans n’avaient la maturité pour prendre ce genre de décision et que le laboratoire fabriquant cette pilule n’avait pas prouvé, hors de tout doute l’innocuité du médicament chez les jeunes filles de 11 ans.

Évidemment, non seulement la réaction du gouvernement passant outre un tel organisme faisant figure d’autorité est un événement en soi, mais il en ressort également un débat idéologique qui est loin d’être résolu.  En facilitant l’accès à la pilule du lendemain pour l’ensemble des adolescentes, il est raisonnable de croire que le nombre d’avortement aurait subi une baisse, entrainant par le même coup un impact au niveau moral et économique.  Par contre, il aurait été également fort probablement d’assister à une déresponsabilisation face à la contraception et particulièrement à l’utilisation du condom.  Provoquant pour sa part, son propre lot de problème et de débat.

Qu’en est-il donc selon vous?  

Le gouvernement a-t-il fait une erreur en refusant l’accès de la pilule du lendemain aux adolescentes mineures?

About ninike

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières