Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

La Sensualité, Le Plaisir Des Sens

Combien de fois entendons-nous les louanges de la sensualité?  « Quelle belle femme sensuelle! »,  « Il respire la sensualité, il doit être tout un homme au lit! »,  « Le summum de la sensualité! »  Comme si la sensualité était la clé de voute d’une sexualité riche et satisfaisante.  Et pourtant, si l’on demande à ces mêmes personnes de nous décrire ce qu’est la sensualité, on assiste généralement à un certain blocage.  « Difficile à dire! », « C’est une sensation! », « C’est une impression! », « C’est une attitude! », mais ce n’est rien de bien clair.  Et c’est sur cet aspect mystérieux que nous misons notre potentiel sexuel?  Et bien, commençons par éclaircir un peu la chose…

Qu’est-ce que la sensualité?

Tout d’abord, il faut comprendre d’où la sensualité prend sa source.  « Sensualité », du latin sensualitas se rapporte à la faculté de sentir.  Pourtant, dans notre vocabulaire, cette aptitude est généralement nommée « sensibilité ».  Or, étonnament, l’étymologie de ces deux mots est exactement la même.  Ce qui en ferait donc des synonymes.  Pourtant, il est très rare d’entendre un homme dire « La sensibilité de sa femme la rend tout à fait irrésistible! »  En fait, une personne sensible est rarement associée aux plaisirs charnels.  Et pourtant…

La différence entre ces deux qualités est très assez subtile.  Chacune étant intrinsèquement reliée à la perception sensorielle, la sensualité réfère plus à l’élément de plaisir qui en découle.  Être sensible, c’est être capable de sentir.  Être sensuel, c’est être capable de tirer du plaisir de ces sensations.  On peut aisément avoir une grande sensibilité sans pour autant être sensuel, mais il est tout à fait impossible de développer sa sensualité sans avoir d’abord développer sa sensibilité.

Sensualité et sexualité

Alors pourquoi associons-nous sensualité à plaisirs charnels?  Et bien, lorsqu’une personne nous semble sensuelle, notre cerveau interprète, même inconsciemment, que cette personne est ouverte aux diverses sensations et qu’elle en prend plaisir.  Evidemment, la sexualité est toujours beaucoup plus intéressante avec une personne qui sait l’apprécier plutôt qu’avec un bloc de glace qui n’a que peu de réaction à nos caresses.  Donc, voir une personne sensuelle inspire un potentiel de partage de plaisir.  Mais plus que cela, elle apporte également une espèce d’assurance face à notre potentiel performant; il semble beaucoup plus facile d’apporter du plaisir à une personne qui le recherche.  La personne manquant de sensualité pourra être perçue comme un défi de taille où seul les plus tenaces arriveront à faire fondre ce bloc de glace.  Le risque d’échec est donc plus grand.

Une affaire de plaisir personnel

Maintenant, qu’en est-il pour la personne sensuelle?  Est-elle simplement plus attirante aux yeux des autres?  En fait, l’impact qu’elle a sur les autres n’est qu’une réaction secondaire à son propre plaisir personnel.  J’avancerais même que la personne qui tente de simuler ou de dégager une sensualité qu’elle ne possède pas échouera à coup sûr. La sensualité ne se provoque pas, elle fait partie de votre être.  Plus une personne sera sensible et captera une panoplie de sensation, plus elle sera en mesure de les appréciées et il en résultera un sensualité qu’elle ne pourra pas cacher.  La femme qui joue instinctivement dans ses cheveux parce qu’elle apprécie le contact et le plaisir que cela lui procure dégagera involontaire une aura de sensualité alors que celle qui le fera dans le but d’attirer l’attention des autres et de paraitre sexy semblera plutôt superficielle.  Lors de votre prochaine rencontre avec la sensualité, portez attention et vous verrez.

La sensualité est donc bien plus qu’une simple tactique de séduction promettant de grandes performances sexuelles.  Elle est en fait le reflet du contact que l’on entretien avec soi-même et ses sensations.  Elle est un peu comme l’amour que nous éprouvons envers notre ressentie.  Bien que l’on ne puisse pas provoquer, simuler ou mimer la sensualité, il est toujours possible de la développer.

Ne manquer pas la suite de cet article dans les prochains jours, dans lequel nous aborderons justement les outils nous permettant de découvrir et de développer notre sensualité.

About ninike

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières