Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

Développer Votre Sensualité: Le Goût

Bien que les terminaisons sensorielles reliées au sens du goût ne soient pas aussi sensibles et riches que celles de l’odorat, il est clair qu’elles n’en restent pas moins très importantes dans notre quête du plaisir.  D’ailleurs, n’utilise-t-on pas une panoplie de verbes des plus éloquents comme « dévorer des yeux », « savourer le moment » ou « goûter aux plaisirs » pour exprimer l’intensité d’un plaisir vécu dans une situation donnée?  Malheureusement, trop souvent nous oublions de profiter de ce que nos papilles gustatives nous offrent et nous nous contentons d’engloutir notre nourriture afin de remplir notre estomac.  Ceux qui sont au régime le savent bien, un des trucs pour diminuer nos portions est de prendre le temps de manger lentement et de savourer chaque bouchée.  Oui bien sûr cela laisse le temps au cerveau d’envoyer ses messages de satiété, mais cela permet également de satisfaire nos besoins gustatifs.  Pourquoi se gaver d’un gros morceau de gâteau mangé en une minute alors que vous auriez beaucoup plus de plaisir à déguster doucement et lentement chaque bouchée d’un petit délice.  Non seulement vous mangeriez moins, mais vous auriez plus de plaisir à le faire et vous sentiriez comblé.

Malheureusement, cette mauvaise habitude d’engloutir sans prendre le temps de vraiment goûter se retrouve également dans la sexualité.  Nous embrassons mais sans prendre le temps de goûter l’autre.  Sans prendre le temps de savourer.  Nous faisons les gestes souvent par réflexe, parce que c’est la chose à faire, comme nous le faisons pour nous nourrir, mais sans se pencher pleinement sur la notion de plaisir que ça peut nous apporter.

Allons-y lentement

Quels signes observez-vous généralement chez une personne qui savoure pleinement un repas succulent?  Elle ferme les yeux et mastique lentement et longuement afin de laisser sa bouche s’emplir de saveurs délicieuses, les yeux fermés lui permettant de se concentrer pleinement sur les sensations.  Que remarquez-vous?  Encore une fois, prendre le temps, allez lentement et se concentrer sur la chose.  On peut bien apprécier son repas, mais si on discute tout en mangeant, on perd plus de 75% de nos perceptions gustatives puisque notre cerveau interprète le tout comme non prioritaire dans la situation.  Vous devez donc faire comprendre à votre cerveau que goûter est prioritaire.  Vous en doutez?  Vous avez probablement déjà vécu l’expérience dans laquelle vous présentez une excellente bouteille de vin à des amis en leur disant que vous avez vous-même dégusté ce vin récemment et qu’il est doté d’un palais sublime.  Toutefois vous arrivez à la fin de la bouteille en vous disant qu’il n’était pas aussi remarquable qu’il vous avait semblé lors de votre première expérience.  A-t-il vraiment perdu de la qualité ou est-ce que le problème viendrait de vous?  Évidemment, certains éléments peuvent avoir influencé le goût telle que la nourriture l’accompagnant par exemple.  Par contre, il est fort probable que l’ambiance et l’attention que vous avez accordées à votre dégustation puissent avoir également eu un impact; les goûts d’un vin étant subtils, il est facile de passer à côté si on ne leur accorde pas assez d’attention.

Reprenons donc l’habitude de déguster.  Prendre le temps, garder les goûts en bouche et savourer!  Les papilles gustatives n’étant pas disposées de manière uniforme, prenez la peine d’explorer différentes manières de savourer; vous découvrirez peut-être des subtilités absolument délicieuses.  Pratiquez-vous d’abord avec la nourriture.  Ce n’est pas très difficile puisque la majorité d’entre nous mangeons tout de même 3 fois par jour.  Suffisamment d’occasions pour se pencher sur les différentes saveurs qui passent sur notre langue.  Amusez-vous à identifier les ingrédients, les herbes, les épices.  Même lorsque vous n’aimez pas un plat, arrêtez-vous à ce qui vous déplait plus précisément; un goût aigre, une épice particulière, …  Fermez les yeux et assurez-vous de bien vous concentrer.

Toujours dans la subtilité

Lorsque vous aurez repris l’habitude de déguster plutôt que de vous empiffrer, étendez cette manie à tout ce qui touche ou traverse vos lèvres.  On le voit très bien, un des gestes les plus sensuels est de voir une personne se lécher les lèvres.  Pourquoi?  Parce qu’elle semble goûter à la vie.  Et apprécier ce goût.  Y prendre plaisir.  Alors faites de même.  Tout possède un goût.  Même l’eau.  D’ailleurs ma fille a des préférences bien arrêtées en matière d’eau de source; selon elle, certaines ont un léger goût sucré.  La peau aussi possède son goût, légèrement salée, qui varie d’un moment à l’autre.

Bien évidemment, les lèvres de votre partenaire sont une source inépuisable de saveurs, qui comme l’odeur des cheveux ou de l’haleine, trahis les activités des dernières heures.  Apprenez donc à déguster les lèvres de l’autre.  Non pas juste y coller les vôtres, mais à les goûter.  Quand vous embrasser le corps de l’être aimé, ne le faites pas seulement en cherchant à lui donner du plaisir, mais prenez votre propre plaisir à le savourer.  Comme la femme sensuelle qui se lèche les lèvres, goûter, savourer et déguster la sensualité de ces innombrables saveurs que la vie vous offre!

Articles en lien:

About ninike

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières