Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

Quand la sexualité adolescente devient controverse

Quand on parle de sexualité, il faut toujours être prudent. Certains sujets restent sensibles et d’autres sont toujours controversés. La sexualité adolescente est un de ces sujets dont on entend toujours parler qui parait banal à première vue. Parlez-en en mal, parlez-en en bien, mais parlez-en certains vous diront. Certains décident d’en parler en mal.

Sœur Marie-Paul Ross, cette fameuse sœur anciennement infirmière devenue sexologue, sortira un nouveau livre vendredi prochain sur la sexualité des jeunes. Dégradation des valeurs, consommateurs excessifs de pornographie, hausse de la pratique du sadomasochisme, sexe sans amour de plus en plus fréquent et sexualité précoce ne sont que certains des propos pessimistes de la sexologue. C’est Sophie Allard qui dans la Presse s’est penché sur la question : Propos alarmiste ou crainte justifié?

Sur le terrain

Je travaille comme sexologue dans une école secondaire. Je suis sur le terrain. Je côtoie les jeunes, leur donne des ateliers sur divers sujets reliés à la sexualité, je les rencontre dans mon bureau pour entendre leurs demandes d’aide. Rare sont les jeunes qui viennent me consulter pour un problème d’ITSS. Rare sont les jeunes qui me parlent dans mes interventions de sodomie. Rare sont les jeunes qui pensent que coucher avec quelqu’un de différent chaque semaine c’est normal. Et soit dit en passant, l’âge des premières relations sexuelles, selon certaines statistiques, est de 17 ans pour les garçons et les filles ce qui n’a pas changé depuis de nombreuses années.

Voici MA vérité :

Les jeunes viennent me voir en me parlant d’amour. Ils me demandent comment dire à quelqu’un qu’on n’est pas prêt. Ils me demandent comment se protéger adéquatement lors d’une relation sexuelle. Ils me demandent comment c’est la première fois qu’on tombe en amour.

L’AMOUR!

Le sujet de l’amour revient dans toutes les conversations que j’ai avec les jeunes…

 Oui, il y a des jeunes qui ont des problèmes. Il y en a qui sont très sexualisés et très jeunes, mais, pour moi, ce que Marie-Paul Ross fait dans son livre, c’est généraliser. J’essaie chaque jour avec les jeunes de leur expliquer que chaque personne est unique, que chacun à ses choix, que chacun vit ses expériences à son rythme. J’essaie de leur faire comprendre que de généraliser sur une situation ou sur une population, c’est de construire des stéréotypes et d’encourager les préjugés sur celles-ci.

Tous les jeunes ne sont pas comme-ça ou comme-ci!

Question de société

La société a changé, oui, pas les jeunes. On parle davantage de pratiques sexuelles, il y a de moins en moins de tabous sur certains sujets, c’est tout. Ce ne sont pas les jeunes qui ont inventé de nouvelles pratiques. La sexualité des adolescents existait bien avant et, en parlant à ma grand-mère, rien n’est nouveau, tout est juste moins caché.

 Ce qui m’inquiète là-dedans, c’est que son livre est en fait un guide pour les parents. Jocelyne Robert avait déjà fait un livre brillant sur le sujet. Une simple réédition aurait été suffisante.  Parfois quand on est une personnalité publique, on peut se permettre beaucoup de choses.  Comment faire des parents inquiets en 5 minutes top chrono, voilà ce qu’est réellement son livre. Les propos ne sont pas assez nuancés et font la recension des opinions de quelqu’un qui dit avoir vu beaucoup de choses…

Ce qu’il faut, c’est croire en les jeunes. Leurs donner des outils afin de passer à travers une période de questionnement dans une société qui envoie beaucoup de messages sexualisés. Les jeunes sont intelligents et capables de faire la part des choses. Contrairement au portrait sombre que fait Marie-Paul Ross dans son livre, pour moi, les jeunes ont un avenir brillant qui les attendent et leur présent l’est tout autant. Les jeunes sont géniaux et ont toutes les capacités pour faire des choix sensés.

La sexualité adolescente est un de ces sujets dont on entend toujours parler qui parait banal à première vue. Parlez-en en mal, parlez-en en bien, mais parlez-en certains vous diront. Certains décident d’en parler en mal, pas moi!

Sexualité des jeunes, petit manuel pour les parents, de Marie-Paul Ross, éd. Fides. 

Parlez-leur d’amour et de sexualité,  faire l’éducation sexuelle de ses enfants et de ses ados, de Jocelyne Robert, éd. de l’Homme. 

Merci à Priscilla une collègue sexologue qui m’a inspiré ce texte.

Articles en lien

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières