Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

Maudit Que Le Sexe Ça Vend Bien!

On a beau dire que la génération actuelle n’est pas pire que les précédentes, il reste qu’elle aime bien pousser les limites. Sincèrement, j’en ai pas vu beaucoup des concours de pipes dans les bars lorsqu’on sortait et pourtant, on n’avait pas de problème à s’amuser.

Pour ceux qui ne sont pas au courant de la controverse, il s’agit du club Fuzzy situé à Laval qui, dans le cadre d’une de ses soirées Sex Party, a organiser un concours à l’intérieur duquel les participantes devaient faire une fellation aux participants qui eux leur offrait un phallus-jouet.  Bon, comme certain l’on dit, il n’y a pas vraiment d’exposition puisque personne ne montrait de réels organes génitaux.  Par contre, les gestes étaient quand à eux, on ne peut plus implicites.

Bien que le sexe ait toujours bien vendu, on dirait que c’est maintenant le principal incitatif au plaisir.  C’est LA formule gagnante!

Il est vrai que comme certains l’ont fait remarqué, l’activité s’est déroulée entre adultes consentants.  Entre adultes consentants dites-vous?  On peut bien être consentant à s’amuser et à vouloir pousser un peu, mais lorsque vous vous retrouvez sur une scène et vous vous faites annoncer que vous devez « performer » devant tout le monde, est-ce que vous avez vraiment le choix?  Certaines filles prendront peut-être un plaisir à se mettre en spectacle afin de faire la démonstration de leur talent et en profiter pour se faire remarquer.  Une bonne pub pour qui se cherchent un amant quoi!  Par contre, la majorité ne se sentiront peut-être pas aussi confortables mais n’oseront pas se rétracter de peur du jugement des autres. Sans parler de celles qui ont définitivement une faible estime d’elle-même et qui cherche à se faire accepté par tous les moyens. Peut-on vraiment parler de consentement? Je dirais plutôt une situation un peu imposée dont il n’est pas facile de se sortir sans nuire à sa réputation.

Le point ici n’est pas de crier à l’abus sexuel ou à l’attentat à la pudeur.  Je m’arrête plutôt sur le simple fait que la sexualité prend un rôle tellement « public » qu’elle en perd son essence.  Et jusqu’où cette situation ira-t-elle?  La vie est un pendule et il fut une époque où le sexe était entouré de tabous et même de malaises.  Maintenant, nous nous en sommes libérés mais pour se projeter dans l’autre extrême.  La notion d’intimité semble s’être totalement perdue et celle du respect ne semble guère sur un meilleur chemin!

Source: TVA Nouvelles

About ninike

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières