Bienvenue sur Sex'Ohlala!

__________________________________________________

La Sexualité Uniquement Pour La Jeunesse Et La Beauté?

Il s’agit d’un des préjugés que j’ai découvert en cherchant des articles sur la sexualité des personnes âgées. Avez-vous déjà pris conscience que ce préjugé existe? Qui a déjà pensé que ses grands-parents avaient encore une vie sexuelle épanouissante? Surement pas la majorité de la population! On ne veut pas savoir!

La société du moins, à travers ses nombreuses publicités, nous prouve que ce préjugé est bien existant. En effet, dans les romans, dans la publicité, dans les journaux, il est rare d’y voir une personne vieillissante à moins que le produit à vendre soit une crème antirides par exemple. Encore moins lorsqu’on parle de sexualité… sauf pour les annonces de Viagra. Et encore, ce sont de jeunes aînés qui y figurent.

Nos aînés n’ont donc pas vraiment de modèle sur lequel s’appuyer pour cheminer. Par contre, nous pouvons prendre le choix, en tant qu’individu et société, de commencer à rendre plus positive notre vision du vieillissement. On entend partout que la gang des baby-boomers est rendue vieille. Et ça en fait beaucoup! Et dans le lot, avec la révolution sexuelle des années 1960 et+, pensez-vous que les bienfaits de la sexualité leur a échappé? Même à 60 ans et +?

Il est évident que non, bien qu’il existe plusieurs raisons qui auraient pu leur faire arrêter complètement la sexualité; mort du conjoint, séparation, ménopause et ses effets, baisse du désir, ne pas aimer la sexualité, etc.. Vous, chers lecteurs, qui avez ou désirez une vie sexuelle maintenant, croyez-vous que la sexualité a une date d’expiration? Que, comme une fleur qui se fane, une personne vieillissante n’a plus le droit et le goût d’avoir des contacts sexuels parce que, physiquement, elle n’entre plus dans les standards de beauté universels; jeunesse, minceur, symétrie, être féminine, …? Personnellement, c’est un préjugé que je déplore. J’aimerais pouvoir et me sentir en droit de vivre les bienfaits de la sexualité jusqu’à 50, 60, 70 et même 100 ans!

La théorie vs la pratique
Suite à une discussion avec un groupe de femmes aînées dans mon milieu de stage, j’ai eu l’agréable surprise de voir que ces dernières accordent encore une importance à la sexualité dans leur vie. Elles m’ont également surprise en me disant qu’elles se sentaient plus ou moins touchées par ce préjugé. Bien que certains de leurs commentaires ne concordaient pas toujours (ex : j’ai peur de rencontrer un homme et de me mettre nue devant lui, j’ai beau savoir que, lui aussi, il est tout plissé, ça crée quand même un stress!), elles m’ont également fait comprendre que, de plus en plus, on voit apparaître une diversité dans les modèles de société. Effectivement, tranquillement pas vite, on voit des personnes avec différentes formes dans les médias, dans les publicités, etc.

Des modèles en devenir
Dans le téléroman « Yamaska » à TVA, on assiste au développement d’une histoire d’amour entre deux personnes aux cheveux gris. On nous fait comprendre par des sous-entendus qu’ils ont une vie sexuelle sans être explicite. D’un autre côté, la sexualité des jeunes est beaucoup plus explicite. Dans la série de Louise Tremblay-D’Essiambre, « Mémoires d’un quartier », on entrevoit la possibilité que le cœur de la dame vieillissante batte pour un homme de son âge. Dans un autre ordre d’idée, l’auteure Ghislaine Meunier-Tardif a écrit une trilogie qui traite de la sexualité des 60 ans et +. Elle est la première auteure québécoise à écrire un roman qui raconte l’envie d’une septuagénaire d’avoir une vie sexuelle épanouie NOW. Son troisième opus sortira en septembre prochain. Si vous vous attendez à un style de littérature comme celui de Marie Gray et ses romans à faire rougir, vous serez déçus. Mme Meunier-Tardif a un style d’écriture très très littéraire. Elle traite d’amour multiplicateur, de sensualité, de sexualité génitale, de libertinage, d’érotisme, etc.

Quant à moi, ces exemples sont la preuve d’un changement dans la société. Qu’en pensez-vous? Auriez-vous d’autres exemples à me suggérer? Selon vous, est-ce que ce changement est plutôt positif? Y aurait-il quelque chose à faire en tant que citoyen pour améliorer la vision de la sexualité et le vieillissement?

Speak Your Mind

*

Publicité pour ton site et échange de bannières